Jeanine
Femmes piscines - Jeanine - Peinture
76
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-76,stockholm-core-2.0.6,select-theme-ver-6.8,ajax_fade,page_not_loaded,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,paspartu_enabled,menu-animation-underline,side_area_uncovered,,qode_menu_,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive

Jeanine

Jeanine, acrylique sur toile, 60 x 92, 2018.

SÉRIE Femmes piscines, 2018.

Jeanine est aussi un texte extrait de l’édition feu Femme Piscine écrit par l’artiste.

 

 

JEANINE

Izumi P regarde autour d’elle. Personne n’est là. Elle avance jusqu’à l’escalier de bois, prend la première marche, saute, la seconde, saute, la troisième, saute. 

Elle se faufile ensuite le plus vite possible en frôlant les obstacles qu’elle ne touche plus maintenant. 

Elle arrive au sommet, prend son élan, saute sur le grand matelas qui se redresse derrière et manque de la faire chavirer. Là un corps chaud est étendu. Elle touche l’extérieur du bras droit doux. On entend le bruit du souffle et le frottement du tissu. Une main s’approche et se pose sur sa tête. 

Tout est absolument parfait bien que la lumière de la piscine soit cassée. 

 

Crédit photo: Laure Subreville.